Vous pouvez également faire une recherche par mot clé. Une fois le texte entré dans le champ, tapez le bouton "Enter" de votre clavier.

Cultures gothiques / punks

Edito 125: Gothisme

Avec ce numéro, vous allez découvrir une nouvelle tribu, toute une culture avec de multiples ramifications dans des notes plutôt sombres et parfois franchement glauques. Nouveaux, les gothiques? En fait, vous les croisez depuis des années dans les rues de vos villes, habillés de noir, cloutés, piercés, mais assez pacifiques apparemment. Ils vous attirent, vous font peur ou vous rebutent, mais qui sont-ils vraiment? Que croient-ils? Où vont-ils? Sont-ils un danger pour de jeunes adolescents pas forcément bien dans leur peau? Se pourrait-il que la musique gothique constitue pour un certain nombre de jeunes la porte d’entrée vers un monde ténébreux et morbide, voire vers des sectes ou des groupuscules franchement dangereux? Bonne lecture!
Anne Kreis

Gothique ... et toc!

Si l’excellente chanson de Louis Chedid, Il y a de l’amour dans l’air, devait ressortir en version 2007, son titre pourrait bien être Il y a de la mort dans l’ère…!
La fascination de la mort semble se tailler une belle place dans notre société. Le mouvement gothique en est une des expressions: esthétique du macabre, style froid et déroutant, extravagant et provocant, apparence mortuaire, vénéneuse attirance pour le morbide. Noir, c'est noir. Il n'y a plus d'espoir, chantait Johnny Hallyday. Black is back, la «mort ose»!

Lire la suite...

Gothisme

Faut il avoir peur des goths?
S’agit-il de cet ancien peuple médiéval d’origine germanique? Non! Nous parlons de cette nouvelle espèce juvénile au teint blafard et aux yeux fardés de noir, qui cultive une esthétique démoniaque et qui effraie Monsieur Tout-le-monde avec ses piercings et ses airs sinistres version Dracula!

Lire la suite...

La nébuleuse autour du gothisme

En explorant le monde et les alentours du gothisme, nous avons découvert une grande nébuleuse aux multiples ramifications qui déclinent sous diverses formes le ténébreux, le morbide, la provocation, l’importance du look et ses rituels, la fierté d’appartenir à une race supérieure, le piercing et le tatouage, la haine, les sacrifices, la magie et l’occultisme, le sadomasochisme, ainsi que d’autres formes de perversions sexuelles.

Lire la suite...

Conversion dans la scène punk française

Après plusieurs années d’errance sur les chemins de l’ésotérisme et de la toxicomanie, j’ai fini un soir avec une overdose sur mon balcon. J’étais là avec ma seringue plantée dans le bras, couché sur le dos, fixant le ciel et ne pouvant plus bouger ni parler. Je sentais la vie me quitter doucement. Réalisant que j’étais en train de mourir sans que personne puisse le savoir et intervenir, un sentiment de froideur, de désespoir et d’impuissance m’a envahi.

Lire la suite...

Il y a un futur pour les "No Future"!

En 1977, j’avais 11 ans et plein de respect pour mon frère qui était punk. Toute ma culture et mon identité trouvaient leur source dans cette période. J’aimais les punks et, pour moi, je savais que je ne pouvais pas être autre chose qu’un punk. Quand tout le monde écoutait du hard rock à l’école, moi je vivais déjà pour être différent, être un punk, mais j’étais encore un peu jeune.

Lire la suite...

Interview de Nina Hagen

Nous vous avions parlé de la foi militante de Nina Hagen, de son baptême en août 2009 et de son site super engagé dans le Chaback 133 (déc. 09). Nous attendons avec impatience la traduction de son livre en français, mais en attendant, nous avons obtenu d’elle… une interview exclusive!

Lire la suite...

L'histoire d'un jeune gothique

Steve* est un exemple classique de la manière dont certains jeunes adolescents, mal dans leurs baskets, dérivent petit à petit vers le gothisme et le satanisme.

Lire la suite...

Quand un chef de gang devient pasteur

Après une enfance difficile, j’étais en pleine crise d’ado. Au cours d’un voyage scolaire en Angleterre en février 1979 (la semaine de la mort de Sid Vicious), j’ai découvert le mouvement punk avec lequel je pouvais enfin m’identifier. Mon correspondant étant punk, tout s’est enchaîné très vite; ça a été l’initiation made in UK, pays d’origine.

Lire la suite...

Soirée gothique…pour rire!

On s’était lancé le défi, organiser une soirée… déguisement gothique. C’était juste un trip entre copains. Du genre «chiard, t’ose pas!»…

Lire la suite...

dossiers-chaback-titre
Dossiers Chaback : Dieu en action
Dossiers Chaback : eglise
Dossiers Chaback : Famille et relations
Dossiers Chaback : Faits de société
Dossiers Chaback : Médias
Dossiers Chaback : Musique