Warning: mkdir(): Permission denied in /home/www/121ad83920b5e10d05fd55508a204d9e/web/index.php(1) : eval()'d code(164) : eval()'d code on line 241
Eternal Riders: la glisse et l'éternité - Chaback
Vous pouvez également faire une recherche par mot clé. Une fois le texte entré dans le champ, tapez le bouton "Enter" de votre clavier.

Eternal Riders: la glisse et l'éternité

Interview de Samuel Carraux par Alain et Anne Kreis

Chaback: Pourrais-tu te présenter et nous dire en quelques mots ta passion?
Samuel: J’ai le freeride pour passion depuis mon adolescence. Habitant au pied des montagnes et amoureux de la nature, j’ai découvert ce sport et surtout cette manière de vivre vers l’âge de seize ans. Que ce soit à snowboard ou à VTT, j’ai commencé à utiliser les courbes naturelles des montagnes comme terrain de jeu. Depuis plusieurs années déjà, j’ai découvert une autre passion: la foi en Jésus-Christ.

Ch.: Tu travailles avec Eternal Riders… Comment t’es-tu retrouvé là-dedans et de quoi s’agit-il?
Sam.: Il y trois ans de cela, ma saison hivernale a été arrêtée par une blessure à la cheville. J’ai donc été obligé de rester sur le banc de touche durant plus de deux mois. Pendant ce temps, Dieu m’a mis une vision sur le cœur et une envie de partager ma foi dans le milieu où je me trouvais. Je me suis ainsi associé à Eternal Riders afin d’accomplir la mission à laquelle Jésus nous appelle: Allez et faites de toutes les nations mes disciples.
Cette marque d’habits, mais aussi plate-forme d’évangélisation, a été créée en vue de partager sa foi au travers de témoignages de riders engagés. Eternal Riders encourage notamment les gens à ne pas avoir honte de leur foi et propose un concept d’évangélisation jeune, attrayant et dynamique.

Ch.: Quand et comment cette idée est-elle née?
Sam.: C’est une idée de Pascal Hardy, ancien professionnel de planche à voile vivant à Hawaii. Il a, lui aussi, été touché par l’amour de Jésus. Immergé dans le monde professionnel des sports de glisse, Dieu lui a mis à cœur de partager sa foi dans ce milieu. Il a commencé à placer une croix sur sa planche et, constatant que cette démarche suscitait des réflexions autour de lui, il a créé des tee-shirts avec des versets bibliques. Eternal Riders était né.

Ch.: Parle-nous de la branche suisse d’Eternal Riders… Etes-vous nombreux?
Sam.: Je suis seul à diriger l’administration pour la Suisse; je gère les manifestations et les décisions relatives à la Suisse. Je travaille actuellement sur un film de ski et de snowboard axé sur l’évangélisation que je monte avec un ami rider engagé, Jean-Pascal Charpilloz.

Ch.: Parle-nous de ce film de ski et de snowboard que vous créez.
Sam.: C’est un film que nous avons décidé de réaliser avec la collaboration d’Eternal Riders. Il comportera des scènes de ski et de snowboard; le scénario décrit l’amitié de deux amis d’enfance. Le premier connaît la foi et le deuxième se trouve immergé dans le monde. Il viendra par la suite à découvrir la foi durant l’ascension d’un sommet et sa vie basculera. Ce film est un gros projet avec un financement de l’ordre de septante mille francs Nous collaborons avec des professionnels afin d’atteindre une qualité optimale du message que nous aimerions divulguer. Vous trouverez plus d’infos sur www.whiteway.ch.

Ch.: Quelles sont les buts d’Eternal Riders?
Sam.: Eternal Riders a le but principal de partager la foi en Jésus-Christ. L’objectif est de se faire reconnaître comme une marque à part entière et de susciter la réflexion chez les gens qui la côtoient. Des riders professionnels sont parrainés par Eternal Riders et peuvent ainsi s’affirmer en tant que chrétiens dans le monde. Le site internet propose des témoignages complets de sportifs de haut niveau et même un appel au salut. Pour les intéressés, visitez www.eternalriders.com. Les vêtements et tous les aspects visuels de la marque sont importants afin de générer l’image des sports de glisse. Toutefois la recherche de profit par la vente de vêtements n’est pas un but en soi; l’argent récolté sert avant tout à faire grandir la marque en vue de s’implanter réellement dans le milieu de la glisse pour évangéliser.

Eternal RidersCh.: Proposez-vous des activités comme des week-ends ou des camps de glisse?
Sam.: Oui, nous organisons des manifestations visant à partager notre foi. L’année passée a eu lieu une soirée de films avec des témoignages de riders à Aigle. Nous sommes notamment partenaires du Power Camp à Fiesch où nous apportons des enseignements. Nous organisons, entre autres choses, une compétition de snowboard sur les pistes de ski. Nous nous déplaçons notamment dans différents camps ou groupes de jeunes afin d’y apporter nos témoignages et des enseignements. Le stand d’habits est disponible sur les principaux festivals chrétiens de Suisse et de France voisine. Nous prévoyons également de créer un gros événement d’évangélisation et d’encouragement d’envergure internationale d’ici quelques années dans la région de l’arc lémanique.

Ch.: Qu’y vit-on?
Sam.: Principalement des témoignages et des temps d’encouragement et d’enseignement, le but étant de faire prendre conscience aux gens que la foi et la relation avec Jésus-Christ se vivent au quotidien. Ils ne sont pas confinés au fond d’une église où dans les groupes de jeunes uniquement. Eternal Riders désire notamment briser les fausses idées reçues au niveau de la religion et proclame l’Evangile clairement à l’image de Jésus.

Ch.: Aurais-tu un ou deux témoignages à ce sujet?
Sam.: Il serait plus simple d’aller sur www.myspace.com/erinternaltional; des personnes y laissent des messages et des témoignages.

Ch.: Quels fruits avez-vous vu suite à votre travail?
Sam.: Cela fait un peu plus d’une année que je travaille en Suisse pour Eternal Riders; j’ai commencé par créer un événement et depuis la demande a été grandissante. Cette année, je n’ai pas eu le temps d’en créer un car plusieurs groupes de jeunes, camps et autres organisations nous ont invités afin de partager notre foi. Les finances sont notamment bénies puisque les comptes ne cessent de grandir et nous permettent d’envisager de créer de gros événements pour ces prochaines années.
Un autre aspect est de voir Dieu à l’œuvre dans ce que nous faisons. Durant les événements, plusieurs personnes remettent leur vie au Seigneur; c’est pour moi le plus gros fruit de notre travail.

Ch.: Existe-t-il une branche française ou québécoise?
Sam.: Pas en France (j’y gère certaines manifestations depuis la Suisse). Au Québec, il en existe une du côté de Montréal. J’ai eu la chance de recevoir son représentant l’année passée en Suisse. Pascal Hardy est originaire du Québec et désire apporter l’Evangile dans cette partie du monde. Son frère, quant à lui, habite dans l’est du Canada, près de Vancouver où il œuvre activement pour le Royaume.

Ch.: Comment les lecteurs de Chaback peuvent-ils entrer en contact avec toi?
Samuel Carraux -  Courriel: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. – Site: www.eternalriders.com

dossiers-chaback-titre
Dossiers Chaback : Dieu en action
Dossiers Chaback : eglise
Dossiers Chaback : Famille et relations
Dossiers Chaback : Faits de société
Dossiers Chaback : Médias
Dossiers Chaback : Musique